Membres

Sarah Lippé, Ph.D.

Professeure, Département de Psychologie, Université de Montréal, Chercheure au CHU Sainte-Justine, Directrice du laboratoire NED

sarah.lippe@umontreal.ca

CV en ligne

Biographie

Dr. Lippé a complété une maîtrise en neuropsychologie et un doctorat en neuropsychologie clinique et recherche à l’Université de Montréal, un post-doctorat en neuroscience au Commissariat de l’Énergie Atomique (France) et un post-doctorat au Baycrest Centre for Geriatric Care (Toronto).


Son programme de recherche vise à mieux comprendre le développement cérébral et cognitif de l’enfant et du très jeune enfant. Elle s’intéresse en particulier aux mécanismes d’apprentissage de l’enfant sain et de l’enfant qui souffre de troubles développementaux d’origines diverses. Ses méthodes d’investigation sont variées et non invasives (EEG, suivi du regard, neuropsychologie, observations, IRM structurelle et fonctionnelle).

Marc-Philippe Lafontaine, M.Sc.

Étudiant au doctorat en neuropsychologie - Recherche et intervention, Université de Montréal

marc.philippe.lafontaine@umontreal.ca

Biographie

Après son baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal (2010), Marc a complété une maîtrise en psychologie (2012) sous la direction de Dre Lippé, avec une concentration en neuropsychologie expérimentale. Depuis, ses travaux se penchent sur les mécanismes neuronaux qui sous-tendent l’apprentissage et la mémoire. Notamment, il s’est intéressé au rôle qu’occupe le cortex préfrontal dans l’encodage visuel chez l’adulte. Il est présentement étudiant au doctorat recherche/intervention en neuropsychologie à l’Université de Montréal. Dans le cadre de ce programme, Marc continue ses travaux sur les mécanismes neuronaux d’apprentissage chez les jeunes enfants et leurs altérations pathologiques. Plus précisément, il utilise l’électroencéphalographie (EEG) pour étudier les fondements de la mémoire associative visuelle chez les bébés en santé et aussi ceux qui ont subi des convulsions fébriles.  

Prix et bourses :

-         Bourse de formation doctorale du FRQS  

-         Boursier de la Fondation du CHU Sainte-Justine et de la Fondation des Étoiles

-         Prix d’excellence, présentation par affiche, 28e congrès annuel des étudiants gradués et post-gradués du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Aubrée Boulet-Craig, M.Sc.

Étudiante au doctorat en neuropsychologie - Recherche et intervention, Université de Montréal

aubree.boulet-craig@umontreal.ca

Biographie

Aubrée Boulet-Craig a complété un baccalauréat en psychologie à l’Université du Québec à Montréal. Lors de ce parcours, elle a travaillé comme assistante de recherche, entre autres dans le Laboratoire de recherche sur le bien-être des familles, le Laboratoire de psychophysiologie sociale ainsi qu’à l’Institut National de santé publique du Québec. Elle a par la suite complété une maîtrise de recherche avec mention d’honneur en neuropsychologie à l’Université de Montréal sous la direction de Dre Sarah Lippé. Sa recherche portait sur le lien entre l’activité cérébrale liée à la mémoire à court terme visuelle et les habiletés mathématiques. Actuellement étudiante au doctorat recherche/intervention en neuropsychologie, Aubrée Boulet-Craig s’intéresse aux difficultés cognitives causées par les traitements pour combattre la leucémie pendant l’enfance. Elle est particulièrement intéressée par la mémoire à court terme visuelle et la performance en mathématiques. Elle étudie ces aspects en utilisant la magnétoencéphalographie (MEG) et l’imagerie par résonance magnétique (IRM).

Bourses et distinctions :

·      Bourse formation doctorat, Fondation Cole, juillet 2016-2018

·      Prix de la meilleure présentation par affiche, 24e journée scientifique du CERNEC, St-Sauveur, Qc, Canada, mars 2016

Valérie Côté, B.Sc

Étudiante au doctorat en neuropsychologie - Recherche et intervention, Université de Montréal

valerie.cote.14@umontreal.ca

Biographie

Valérie Côté a complété un baccalauréat en psychologie concentration recherche et intervention à l’Université Laval. Elle est présentement étudiante en quatrième année au PhD Recherche et Intervention option neuropsychologie clinique à l’Université de Montréal.

Ayant travaillé auprès de clientèle présentant une déficience intellectuelle au Québec et en Bolivie, elle s’intéresse à la plasticité cérébrale chez ces individus afin d’expliquer leurs troubles cognitifs et comportementaux. Elle souhaite mieux comprendre les mécanismes sous-adjacents de l’apprentissage présents dans la déficience intellectuelle et les troubles du spectre de l’autisme. L’objectif ultime est de mieux saisir les particularités de chaque syndrome afin d’intervenir auprès de cette clientèle et de permettre à ces individus de développer tout leur potentiel au sein de la société.

 

Prix et mentions

  • Bourse des Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies (FRQNT), mai 2017-juin 2019
  • Bourse Jean-Marc Chevrier, Département de Psychologie, Université de Montréal, décembre 2016-2017
  • Bourse départementale, Département de Psychologie, Université de Montréal, Janvier à mars 2015
  • Bourse d’accès directe au doctorat, Faculté des études supérieures et post-doctorales de l’Université de Montréal (FESP), Septembre 2014-2017
  • Mention d’honneur du doyen des Faculté des Sciences sociales, Université Laval, 2011 et 2012

Fanny Thebault-Dagher, B.Sc.

Étudiante au doctorat en neuropsychologie - Recherche et intervention, Université de Montréal

fanny.thebault-dagher@umontreal.ca

Biographie

Fanny Thébault-Dagher a complété un baccalauréat spécialisé en psychologie, cheminement Honor, à l’Université de Montréal en avril 2014. Durant cette période, elle a travaillé comme assistante de recherche pour le Laboratoire d’étude sur la schizophrénie et les psychoses orienté vers l’intervention et le rétablissement, le Laboratoire de recherche en conduite automobile, ainsi que le Laboratoire de neuropsychologie développementale ABCs. Elle a aussi travaillé en tant qu’animatrice et intervenante à l’Association de parents de l’enfance en difficulté auprès d’enfants souffrant de déficience intellectuelle. Elle a commencé son Ph.D (Recherche / Intervention, option neuropsychologie) à l’Université de Montréal avec Dre. Lippé en septembre 2014. Elle étudie les marqueurs de stress et le développement cognitif auprès d’enfants ayant fait de convulsions fébriles. Elle collabore aussi sur d'autres projets de recherche étudiant le neurodéveloppement.

Bourses :

  • Bourse de recherche de premier cycle, Conseil de Recherche en Sciences Naturelles et en Génie du Canada (CRSNG), Mai 2013, 4 500$
  • Bourse d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), Septembre 2014-2015, 17 500$
  • Prix Université de Montréal, Faculté des études supérieures et post-doctorales de l’université de Montréal (FESP) pour la meilleure présentation orale à la 24e Journée scientifique du Centre de Recherche en Neuropsychologie et Cognition (CERNEC), Mars 2016, 500$
  • Bourse d’admission directe au doctorat, FESP, Septembre 2014-2017, 10 000$ / année
  • Bourse de formation à la maîtrise, Fonds de Recherche du Québec – Santé (FRQ-S), Septembre 2015-2017, 14 500$ / année
  • Bourse de formation au doctorat, FRQ-S (offre refusée)
  • Bourse d’études supérieures du Canada au niveau du doctorat, IRSC, Septembre 2017-2020, 30 000$ / année

Julie Laniel, B.Sc.

Étudiante au doctorat en neuropsychologie - recherche et intervention, Université de Montréal

julielaniel23@gmail.com 

Biographie

Julie a complété un baccalauréat en psychologie à l’Université de Montréal. Durant ces années,  il lui a été attribué la mention d’excellence et elle a été inscrite au palmarès de la Doyenne de la faculté des arts et des sciences de l’Université. Dès le début de ces études en psychologie, ayant déjà de vifs intérêts pour la neuropsychologie et l’oncologie, Julie a intégré le laboratoire NED et s’est impliquée au sein du projet PETALE, un programme de recherche multidisciplinaire s’intéressant aux séquelles à long terme des traitements oncologiques de la leucémie lymphoblastique aiguë infantile. Durant cette période, Julie a également été coordonatrice de recherche au laboratoire d’étude du couple de l’Université de Montréal où elle a travaillé sur l’étude «Parents de petits combattants: vivre avec le cancer pédiatrique» visant à comprendre les facteurs individuels et conjugaux qui contribuent à l’adaptation et au bien-être des couples confrontés au cancer chez l’enfant, ainsi que l’impact de la maladie sur la vie conjugale. En lien avec ses travaux de recherche, Julie a mis sur pied un projet de transfert des connaissances auprès des couples ayant un enfant diagnostiqué d'un cancer. En parallèle, durant cette période, Julie s’est impliqué au département de psychologie du Collège Jean-de-Brébeuf où elle a été technicienne de laboratoire et intervenante psychosociale. De fait, Julie a à son actif plusieurs expériences en encadrement d’étudiants au collégial, en recherche et en clinique. Finalement, Julie s’implique activement à Leucan depuis 2011. Bénévolement, au centre de cancérologie Charles-Bruneau et dans les activités externes organisées par l’association, elle soutient et accompagne les enfants ayant reçu un diagnostic de cancer, en traitement ou en rémission, et leur famille. Étudiante au doctorat recherche et intervention en neuropsychologie, Julie travaille sur les biomarqueurs génétiques et neuroanatomiques des séquelles neurocognitives tardives chez les survivants de leucémie. 

Prix et mentions:

  • Mention d’excellence de la doyenne de la Faculté des arts et des sciences, Université de Montréal, 2014-2015-2016
  • Bourse départementale, Département de Psychologie, Université de Montréal, Janvier à avril 2016, 2314$
  • Bourse d’études supérieures du Canada au niveau de la maîtrise, Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), Mai 2017-2018, 17 500$

Catherine Lachambre, B.Sc.

Étudiante au doctorat en neuropsychologie - neuropsychologie clinique, Université de Montréal

catherine.lachambre@umontreal.ca

Biographie

Catherine a complété un baccalauréat spécialisé en psychologie à l’Université de Montréal en 2016. Durant cette période, elle a travaillé comme auxiliaire de recherche pour le Laboratoire NED et le Laboratoire d’étude de la santé sexuelle de la femme. En dernière année de baccalauréat, elle a réalisé un stage à l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay-de-Montréal, en psychologie et neuropsychologie, auprès d’une clientèle victime d’un accident vasculaire cérébrale ou d’une lésion médullaire.

Catherine a commencé son doctorat en psychologie, option neuropsychologie clinique (D.Psy) en septembre 2016. Sous la direction de Dre Lippé, elle s’intéresse au profil neurocognitif des enfants et adolescents présentant un trouble développemental de la coordination et à l’influence des troubles comorbides.

Prix et mentions :

  • Mention d’excellence de la doyenne de la faculté des Arts et des sciences, Université de Montréal, 2014, 2015 et 2016
  • Bourse départementale, département de psychologie, Université de Montréal, 2017, 3074$

Audrey-Rose Charlebois, B.Sc.

Étudiante à la maitrîse en psychologie, Université de Montréal

audrey-rose.charlebois-poirier@umontreal.com

Biographie

Audrey-Rose complète actuellement un baccalauréat spécialisé en psychologie à l’Université de Montréal. Avant ce dernier, elle a obtenu un baccalauréat en physiologie à l’Université McGill (2014). Durant cette période, elle travailla comme assistante de recherche avec la Dre Cindy Goodyer au Centre Universitaire de santé McGill. Le projet regardait l’effet des retardateurs de flammes bromés sur le développement du système endocrinien des jeunes garçons. Plus récemment, elle assiste un étudiant au doctorat en neuropsychologie dans le traitement ainsi que l’analyse de données EEG en rapport avec la mémoire associative visuelle chez les bébés sains et d’autres avec des convulsions fébriles. De plus, elle est intervenante chez la compagnie Aspertise offrant des services informatiques et où tous les employés ont un diagnostic de syndrome d’Asperger ou trouble sur le spectre de l’autisme. Dès Janvier 2017, elle commencera une maitrise en psychologie à l’Université de Montréal sous la supervision de la Dre Lippé. Elle étudiera les mécanismes d’apprentissage chez les enfants surdoués ainsi que chez les enfants autistes avec une douance particulière.

Camille Fortin, B.Sc.

Étudiante au doctorat en neuropsychologie - neuropsychologie clinique, Université de Montréal

camille.fortin.1@umontreal.ca

Biographie

Camille a complété un baccalauréat en psychologie, cheminement Honor, en avril 2015 à l’Université de Montréal. Durant son parcours, elle a travaillé comme assistante de recherche au Laboratoire de conduite automobile, a participé à un échange étudiant à l’Université d’Aix-Marseille en France, et a mené une étude sur les prodiges musicaux au Laboratoire International de recherche sur le cerveau, la musique et le son (BRAMS). Camille est présentement étudiante en deuxième année de doctorat en psychologie, option neuropsychologie clinique (D.Psy). Sous la supervision de Dre Lippé, elle étudie l’impact de l’évaluation sociale des nourrissons sur leurs capacités d'apprentissage. 

Prix et mentions :

  • Mention d’excellence de la doyenne de la faculté des Arts et des sciences, Université de Montréal, 2013-2014-2015
  • Bourse départementale, Département de Psychologie, Université de Montréal, 2016, 2310$
  • Bourse départementale, Département de Psychologie, Université de Montréal, 2015, 2750$
  • Bourse de mobilité du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec (MEES), 2014, 4000$

Marc-Antoine Boucher, B.Sc.

Étudiant à la maitrise en génie biomédical, École Polytechnique de Montréal

marc-antoine.boucher@polymtl.ca

Biographie

Marc-Antoine Boucher a complété avec succès un baccalauréat en génie biomédical à l’École Polytechnique de Montréal. Il a fait un stage et divers projets logiciels en imagerie médical dont à Analogic Canada ou il a travaillé sur un logiciel de détection de défauts sur des panneaux de rayons-X.

Il réalise maintenant une maitrise recherche en génie biomédical sous la supervision de Samuel Kadoury (Polytechnique) et de Sarah Lippe. Son projet consiste développé de nouvelles méthodes logicielles de dépistage de troubles neuro-développementaux des nouveau-nées avec des images ultrasons 3D. L’ultrason est généralement interprété en 2D mais des analyses volumiques permettent de bien détecter des anomalies et l’IRM est compliquée à réaliser avec des nouveau-nées.

Bourses:

  • Bourse de formation à la maîtrise du Fonds de Recherche du Québec - Nature et Technologie (FQRNT), 2017-2018, 15 000$

Eve Lalancette

Étudiante au doctorat en neuropsychologie - Recherche et intervention, Université de Montréal

evelalancette@gmail.com

Biographie

Eve Lalancette a complété un baccalauréat spécialisé en psychologie, cheminement Honor, à l’Université de Montréal. Durant cette période, elle a travaillé à titre d’assistante de recherche au CRIUGM pour un projet portant sur les corrélats cognitifs de l’apprentissage moteur. Elle s’est également impliquée à titre d’intervenante au sein de l’organisme Autisme Montréal et du Centre d’action socio-communautaire de Montréal. Dans le cadre de son projet Honor supervisé par Dre. Lippé, Eve s’est intéressée aux mesures EEG de suppression neuronale chez les personnes atteintes de sclérose tubéreuse de Bourneville. Elle a commencé son Ph.D (Recherche / Intervention, option neuropsychologie clinique) avec Dre Lippé à l’Université de Montréal en septembre 2017. Elle étudie maintenant les marqueurs EEG de l’apprentissage par habituation chez les enfants et adolescents atteints de la neurofibromatose de type 1.

Prix et distinctions :

  • Palmarès de la doyenne de la Faculté d’arts et sciences, Université de Montréal, 2015, 2016 et 2017
  • Prix de la meilleure présentation orale (cheminement Honor), 11e Journée scientifique du Département de Psychologie, Université de Montréal, 2017
  • Prix de l’AQNP pour la meilleure présentation affichée clinique, 5e Journée scientifique NeuroQAM, Université du Québec à Montréal, 2017

Camille Noiseux-Lush

Étudiante au doctorat en neuropsychologie - Recherche et intervention, Université de Montréal

camillenoiseuxlush@gmail.com

Biographie

Camille Noiseux-Lush complète actuellement son baccalauréat en psychologie, cheminement Honor, à l’Université de Montréal. Son projet Honor est actuellement sous la supervision de Dre Lippé. Pour son projet, Camille s’intéresse à l’impact du périmètre crânien sur les marqueurs électrophysiologiques de l’apprentissage chez les nouveaux-nés (3 à 10 mois). Durant son baccalauréat, Camille a également travaillé comme assistante de recherche au CRIUGM sur un projet portant sur les corrélats cognitifs de l’apprentissage moteur. Elle est présentement accompagnatrice auprès d’enfants atteints du cancer au CHU Ste-Justine et avec des patients avec lésions neurologiques à l’Institut de réadaptation Gingras-Lindsay de Montréal. Camille a été inscrite au Palmarès de la doyenne de la Faculté des Arts et des Sciences aux cours des deux dernières années de son baccalauréat.

Florence Deguire, B.Sc.

Étudiante à la maîtrise en psychologie, Université de Montréal

florence.deguire@umontreal.ca 

Biographie

Florence a complété son baccalauréat en psychologie, cheminement Honor, à l’Université de Montréal en 2017. Durant ces années, elle a été inscrite au palmarès de la doyenne de la Faculté des arts et des sciences (2014-2017). À l’été 2016, Florence a reçu une bourse de recherche d’été du CRSNG, lui permettant de s’impliquer comme assistante de recherche au Laboratoire international de recherche sur le Cerveau, la Musique et le Son (BRAMS) où elle a travaillé avec Dre Sylvie Hébert sur la modulation du gain central auditif chez les gens souffrant d’acouphènes. Elle a par la suite travaillé sur la caractérisation de l’acouphène chronique. Elle a également fait du bénévolat comme accompagnatrice à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas ainsi qu’au Centre hospitalier de l’Université de Montréal Hôtel-Dieu. Dernièrement, elle a travaillé comme animatrice et intervenante au camp de jour de La maison des parents d’enfants handicapés des Laurentides. Elle a commencé sa maîtrise avec Dre. Lippé en septembre 2017. Son projet porte sur la relation entre le stress vécu par les enfants et leur réponse de suppression neuronale durant une tâche d’apprentissage mesurée en électroencéphalographie (EEG).

Bourses :

  • Bourse de recherche de premier cycle (BRPC) du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), Mai 2016, 4 500$
  • Supplément à la bourse BRPC du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), Août 2016, 2 000$
  • Bourse de formation à la maîtrise du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologie, septembre 2017-2018, 15 000$


Émilie Sheppard, B.Sc.

Étudiante au doctorat en neuropsychologie - Recherche et intervention, Université de Montréal

emilie.sheppard@umontreal.ca

Biographie

Émilie a obtenu son Baccalauréat en Psychologie, cheminement Honor de l'Université Concordia en 2009 où elle a poursuivi son intérêt pour la neuropsychologie. Durant cette période, elle a également travaillé à l'Institut Neurologique de Montréal (MNI) à titre de bénévole. Son travail a consisté à actualiser et à normer certaines épreuves neuropsychologiques  pour l'évaluation de patients atteints de l'épilepsie du lobe temporal. Subséquemment, elle a travaillé pendant deux ans au MNI où elle a participé à l'évaluation pré-opératoire de patients atteints d'épilepsie ainsi que de tumeurs cérébrales. C'est ainsi qu'elle a participé à la cartographie pré-opératoire des aires cognitives en utilisant l'IRMf ainsi qu'à l'évaluation neuropsychologique peropératoire chez ces patients. Ayant développé un intérêt particulier pour la neuroimagerie tout en ayant toujours eu un intérêt pour la neuropsychologie pédiatrique, Émilie a débuté son Ph.D (recherche/intervention, option neuropsychologie) avec Dre. Lippé en 2011. Conséquemment, elle étudie présentement le développement cognitif de l'enfant et du très jeune enfant ayant souffert de convulsions fébriles complexes (CFC) prolongées en bas âge par le biais de tests neuropsychologiques et de l'IRM structurel.

Prix et bourses:

-          Master's Award A grant, Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), Septembre 2011-2012, 17 500$.

-          Bourse formation maîtrise, Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ), Septembre 2012-2013, 15 000$.

-          Prix de la meilleure présentation par affiche, 20ème journée scientifique du CERNEC, St-Sauveur, Qc, Canada; 17 mars 2012, 500$

-          Bourse formation doctorale, Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ), Septembre 2013-2016, 20 000$/année.

Inga Sophia Knoth, M.Sc.

Coordinatrice de recherche

IngaSophia.Knoth@gmail.com

Biographie

Après avoir complété un baccalauréat en psychologie, spécialisé en neurosciences cognitives à l’Université de Bochum en Allemagne (2011), Inga a complété une maîtrise en psychologie à l'Université de Montréal sous la direction de Dre Lippé. Son projet avait pour thème les altérations des potentiels évoqués chez une population avec déficience intellectuelle (2014). Elle continue à étudier le lien entre la suppression neuronale et le fonctionnement intellectuel, et travaille sur plusieurs publications à ce sujet. 

 

Présentement, Inga est coordinatrice de recherche pour le Laboratoire NED, et est spécialisée en électroencéphalographie (EEG). Elle est responsable du fonctionnement de l’équipement technique (EEG, oculométrie, caméras, outils de stimulations et analyse) et le bon déroulement des évaluations. Elle est impliquée dans plusieurs projets de recherche du Laboratoire, ainsi que dans plusieurs collaborations avec d’autres chercheurs. Elle aide les étudiants pour la création des tâches, les évaluations et les analyses EEG et statistiques. Elle occupe également des fonctions de gestion et d’administration dans le Laboratoire.

Subventions, prix et bourses :

  • Fragile X Research Foundation of Canada (PI : Sarah Lippé, Sébastien Jacquemont), Juin 2015, 15 000$
  • Scottish Rite Charitable Foundation (PI: Sarah Lippé), 2012, 2 renouvellements, montant total 85 000$
  • Prix d’excellence, présentation par affiche, 28e congrès annuel des étudiants gradués et post-gradués du Centre de recherche du CHU Sainte- Justine, 2013, 250$
  • Bourse d’excellence de la fondation universitaire allemande («Studienstiftung des deutschen Volkes »), septembre 2011 – aout 2013, 10 500$
  • Bourse d’excellence de l‘office allemand d'échanges universitaires (« Deutscher Akademischer Austauschdienst », DAAD) pour étudier au Canada, septembre 2011 – aout 2013, 36 000$
  • Bourse du gouvernement du Québec d'exemptions des droits de scolarité supplémentaires pour étudiants étrangers, septembre 2011 – avril 2012, 13 500$

Alumni

Domitille Malfait, PhD

Alumna

domitille.malfait@umontreal.ca

Biographie

Domitille Malfait a complété en 2008 une maîtrise en psychologie, option psychopathologie clinique à l’École des Psychologues Praticiens et effectué deux années de stage en pédopsychiatrie à l’Hôpital Neurologique de Lyon (France). Elle a ensuite réalisé un internat en neuropsychologie clinique auprès d’enfants et d’adolescents au Centre d’Évaluation Neuropsychologique et d’Orientation Pédagogique F.L (Canada). Parallèlement, entre 2008 et 2010, elle a effectué un Diplôme d’Études Supérieures Spécialisées (DESS) à l’Université du Québec à Montréal sur l’intervention comportementale auprès de personnes ayant un trouble envahissant du développement et elle a travaillé durant un an avec cette population (Canada). Elle a ensuite étudiée à l’Université de Montréal au Ph.D Psychologie, option sciences cognitives et neuropsychologie, et a obtenue son doctorat en 2015, avec une mention d’excellence pour souligner la qualité de son travail. Dans sa thèse, elle s’est intéressée au développement des enfants ayant une épilepsie bénigne. Grâce à l’utilisation de différentes méthodes d’investigation elle a étudié, d’une part, les particularités cognitives et comportementales de ces enfants, et d’autre part, les spécificités neuroanatomiques et fonctionnelles (IRM structurelle et fonctionnelle), retrouvées chez ces jeunes.

Mahsa Shakeri, PhD

Alumna

mahsa.shakeri@polymtl.ca  

Biographie

Mahsa Shakeri a obtenu sa maîtrise en 2011 en ingénierie informatique, concentration traitement d’images, à Sharif University of Technology à Tehran en Iran. Elle est présentement étudiante au PhD en ingénierie informatique à l’école Polytechnique de Montréal et est membre du laboratoire MEDICAL qui se spécialise sur l’analyse et le traitement d’images diagnostiques et interventionnelles. Elle travaille aussi comme chercheure au Centre de Recherche de l’Hopital Sainte-Justine. Ses intérêts de recherche consistent en l'analyse de forme des structures sous-corticales, la segmentation manuelle, automatique ou semi-automatique et le recalage interindividuel.

Prix et bourses:

  • NeuroQam bourse de voyage, 2016
  • Bourse de recherche Mitacs Globalink - INRIA, 2015
  • Bourse du gouvernement du Québec d'exemptions des droits de scolarité supplémentaires pour étudiants étrangers, septembre 2013 - 2016

Sandrine Mendizabal, PhD

Alumna

sandrine.mendizabal@umontreal.ca

Biographie

Sandrine a complété une maîtrise de Psychologie Cognitive et de Neuropsychologie (Bordeaux et Chambéry, France) et elle effectue son doctorat en Neuropsychologie Recherche et Intervention, spécialité neuropsychologie clinique à l’Université de Montréal sous la direction des Dr Sarah Lippé et Dr Pierre Jolicoeur, en électroencéphalographie (EEG) sur la mémoire de travail visuelle chez des enfants avec une épilepsie rolandique bénigne (BECTS). Depuis septembre 2013, Sandrine est assistante de recherche dans le laboratoire du Dr Jolicoeur. Au cours de son doctorat, elle est aussi assistante de plusieurs cours à l'UdeM (Processus Cognitifs 2, Relations Interpersonnelles, Psychologie et Comportement). En clinique, Sandrine est assistante superviseure du stage de neuropsychologie enfants et adolescents depuis 3 ans (PSY7488, UdeM) et elle a réalisé plusieurs stages en neurologie et neuro-rééducation fonctionnelle, avec des populations pédiatrique à gériatrique, avec diverses étiologies (Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild; Assistance Publique des Hôpitaux de Paris d’Hendaye (AP/HP); Centre hospitalier de la Côte Basque / Saint Jean de luz).

Prix et bourses:

03/2014: Bourse NeuroQAM, Participation à des rencontres scientifiques, été 2014.

- 09/2013: Bourse du recteur, Université de Montréal.

- 09/2013: Allocation-congrès du Réseau de Bio-Imagerie du Québec (RBIQ).

- 03/2013: Prix d’excellence FESP du meilleur symposium, 7ième Journée scientifique annuelle du Département de psychologie de l’Université de Montréal.

- 12/2012: Bourse de soutien – Étudiants étrangers du Réseau de Bio-Imagerie du Québec (RBIQ).

- 12/2012: Bourse départementale de psychologie de l’Université de Montréal.

Karine Lacourse, M.Sc.

Alumna

karinelack@gmail.com

Biographie

Karine a travaillé dans le labo de septembre 2011 au mars 2015.

 

Karine est diplômée d'une maîtrise en génie, concentration de la technologie de la santé, de l'école de technologie supérieure de Montréal.  
Son mémoire portait sur une analyse multirésolution (ondelettes) en neuroimagerie par la magnétoencéphalographie (MEG).
Tout au long de sa maîtrise, Karine a travaillé en tant qu’assistante de recherche au sein du laboratoire NED afin de prêter main-forte aux étudiants dans leur analyse de signaux EEG. Karine parfait et met à jour, à l'occasion, des scripts Matlab pour le laboratoire NED. Elle travaille maintenant à temps plein au Centre d'Études Avancées en Médecine du Sommeil (CÉAMS).

Caroline Dupont, M.Sc.

Alumna

caroline.dupont2@gmail.com

Biographie

Caroline a complété un baccalauréat spécialisé en psychologie à l’Université McGill en avril 2012. Durant ses études de premier cycle, elle a travaillé comme assistante de recherche pour le Child Health and Human Development Program de l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill ainsi qu’au Health Psychology Lab de l’Université McGill. Elle a commencé sa maîtrise en psychologie à l’Université de Montréal sous la supervision de Dre. Lippé en septembre 2015. Elle étudie la relation entre les structures cérébrales, l’activité cérébrale en bas âge et le neurodéveloppement.

Sylvain Beaumont, M.Sc.A.

Collaborateur de recherche

sylvainbeaumont@gmail.com

Biographie

Sylvain est Directeur recherche et développement chez K2 Geospatial depuis 2011 et possède plus de 17 ans d'expérience en gestion et développement de logiciels. En 2017, sous la direction des professeurs Luc Duong (ÉTS) et Sarah Lippé (UdeM), il a obtenu sa maîtrise en génie logiciel de l'École de technologie supérieure (ÉTS), avec une spécialisation en neurosciences et en intelligence artificielle. Son mémoire, obtenu avec une mention d'excellence, portait sur l'étude du corps calleux chez les survivants de la leucémie aiguë lymphoblatique (LAL) pédiatrique à partir d'imagerie par résonance magnétique du cerveau. Sylvain est aussi détenteur d'un baccalauréat en informatique et génie logiciel de l'Université du Québec à Montréal, avec mention d'honneur. Il collabore actuellement avec le NED dans le cadre de différents articles sur les effets à long terme de la LAL dans la substance blanche du cerveau.

Simon Rigoulot, Ph.D.

Associé de recherche

simon.rigoulot@gmail.com

Biographie

Mes centres d’intérêt en recherche portent sur l’étude de la neurobiologie des émotions. J'ai étudié les Neurosciences Cognitives dans les différentes Universités de Lille (France) et ai obtenu mon doctorat à l’Université de Lille 2 en Décembre 2008. Mon travail avec le Pr. Sarah Lippé de 2015 à 2017 s’est fait sur différents projets au NED, en particulier en étudiant l’impact du stress dans le développement neuropsychologique par la mesure des réponses comportementales et cérébrales (électro- et magnéto-encéphalographie, EEG et MEG) de survivants à la leucémie (voir par exemple Rigoulot et al., 2017). Deux autres articles sont actuellement en préparation et seront soumis en 2018.

 

Pour + de détails, consultez mon site web personnel (https://simonrigoulot.wordpress.com/)